Pour moi, c’est quoi la naturopathie?

naturopathie

Définition du Larousse :

Selon le Larousse, la naturopathie est un ensemble de méthodes de soins faisant partie des médecines douces et visant à renforcer les défenses de l’organisme par des moyens considérés comme naturels (hygiène de vie, diététique, massages, phytothérapie, etc.).

Historique:

La naturopathie est née aux États Unis en 1896. Cela veut littéralement dire : “le chemin de la nature”.

Elle vise à préserver et optimiser la santé globale de la personne. Elle donne des clés pour permettre à l’organisme de s’auto-régénérer par des moyens naturels.

le chemin de la nature = naturopathie

En Europe, C’est Pierre-Valentin Marchesseau qui la fait connaitre.

Beaucoup de personnes se trompent en évoquant la médecine allopathique comme la médecine traditionnelle. Pourtant, il s’agit de la médecine la plus récente.

Selon l’OMS, 3 médecines traditionnelles existent dans le monde :

  • la médecine traditionnelle chinoise
  • la médecine ayurvédique (Inde)
  • la médecine traditionnelle occidentale dont la naturopathie est issue.

Ces 3 médecines traditionnelles ont un lien commun : ce sont des médecines de terrain. Il ne s’agit pas de médecine d’urgence, mais plutôt une approche holistique, de prévention, qui accompagne l’individu à se responsabiliser pour le rendre le plus autonome possible dans l’optimisation de sa santé.

Ma vision:

Chaque personne est différente, de part son patrimoine génétique , son histoire de vie, sa situation actuelle, mais aussi l’histoire de sa famille, ses croyances, ses émotions…

C’est pour cela qu’il n’existe pas de solution miracle pour tout le monde!

Nous avons tous en nous une énergie vitale, qui est plus ou moins importante à notre naissance. Cette énergie nous permet d’être plus ou moins fort face aux agressions subies par notre corps. Mais notre hygiène de vie va jouer un rôle sur cette vitalité. Nous avons le pouvoir de la renforcer ou de la diminuer. Lorsqu’elle est affaiblie, les problèmes apparaissent.

La naturopathie regroupe énormément d’outils qui peuvent être utilisés pour aider les personnes à retrouver le chemin vers la santé, à regagner cette énergie vitale.

Il est bon de comprendre que la maladie ne s’installe pas du jour au lendemain. Elle est le reflet d’un déséquilibre que le corps n’arrive plus à gérer.

Il est donc nécessaire de rechercher la cause de la cause de la cause, comme le disait Hippocrate, afin de corriger cette cause pour que le corps puisse retrouver son équilibre. Il s’agit de l’homéostasie. C’est cette faculté qu’à notre corps à être en constante recherche d’équilibre. A l’instar d’un jongleur sur une planche instable, il est concentré sur ses balles mais son corps est aussi contracté pour le maintenir le plus stable possible malgré les perturbations qu’il subit sur cette planche.

équilibre

Mais si nous sommes sollicités par trop de déséquilibres, le corps n’arrive plus à retrouver son homéostasie. Des manifestations ont alors lieu (des douleurs, des boutons, du surpoids…). Si nous fermons les yeux face à ses signaux, alors au fil du temps des pathologies vont apparaître.

Ces déséquilibres peuvent venir d’un excès de toxiques (alimentations industrielles, pollution, stress, médicaments…), d’un manque d’exercice, d’une mauvaise gestion de ses émotions, de traumatismes (physiques ou émotionnels)… les sources sont multifactorielles!

Il est donc primordial de considérer la personne dans sa globalité! On ne peut pas restreindre la personne à de “simples” douleurs au ventre (hop direction le gastroentérologue), ou des entorses à répétition (direction le kinésithérapeute)… Il est nécessaire de faire des liens, de recouper les informations, de lier le physique et le psycho-émotionnel.

Il s’agit d’une médecine naturelle holistique!

Quand on a compris cela, on a compris pourquoi la naturopathie est une médecine douce individualisée!!!

En quoi consiste le travail du naturopathe?

Le naturopathe va, lors d’un premier rendez-vous, procéder à une enquête poussée pour justement rechercher la cause de la cause de la cause.

Le but est de “corriger” ce qui a amener la personne vers la maladie, afin de lui donner des outils pour retrouver une bonne énergie vitale. Ainsi son corps va se renforce et aura de nouveau les capacités de se remettre en équilibre!

Pour se faire, nous pouvons avoir recours à un vaste panel de possibilités! Telles que les plantes (phytothérapie, aromathérapie), les compléments alimentaires, l’alimentation adaptée, la gestion des émotions, le mouvement, l’hydrothérapie….la liste est longue!

phytothérapie, aromathérapie

La maladie a mis du temps pour s’installer, il faut donc être patient, et laisser du temps à notre corps pour qu’il se rétablisse correctement.

Chaque personne a des forces et des faiblesses que le naturopathe va mettre en lumière.

L’idée est de donner des outils à la personne afin qu’elle puisse optimiser sa santé pour ne pas (re)tomber malade!

Je vois le naturopathe comme un éducateur de santé. Il existe des coachs sportifs, et bien les naturopathes sont des coachs de santé! Nous donnons des clés pour optimiser sa santé et la renforcer mais c’est la personne qui devra agir et les mettre en application!

Il ne s’agit pas de faire de l’allopathie verte. Je veux dire par là que pour tout symptôme il y a un médicament (chimique ou “vert” à savoir une plante…). En allopathie, si il y a une absence de symptôme, alors il n’y a pas de pathologie. En naturopathie, nous préférons jouer sur le terrain de la personne, et non pas sur les couches superficielles des douleurs sans en chercher la cause.

Alors, bien sûr, nous n’allons pas laisser la personne avec ses douleurs, nous allons la soulager. Mais il s’agit là d’une toute petite partie de notre travail. Nous allons l’aider à modifier son hygiène de vie pour que ce déséquilibre disparaisse et qu’il ne se reproduise pas!

Nous sommes dans une société dans laquelle il faut aller vite, et obtenir rapidement des résultats. Nous ne sommes plus patients! La naturopathie est à l’opposé de cela. Il faut donner le temps au corps de se rétablir, sans le surcharger davantage, en douceur afin de bien intégrer ces nouveaux changements!

Selon les personnes, les modifications a apporter à leur hygiène de vie seront plus ou moins importantes. Au cours de mon apprentissage, j’ai fait le constat que changer trop de choses de manière radicale était contre productif. Les gens se sentent perdus, frustrés et abandonnes trop rapidement. Je suis plutôt pour un changement en douceur, qui verra les résultats dans un laps de temps plus long, mais de façon plus pérenne.

Si la personne est très décidée, et est prête à beaucoup de changements dans sa vie, alors je l’écouterai et je pourrai procéder de manière plus “radicale”, mais si au contraire, elle a peur, et n’est pas encore prête à trop de modifications, alors, je m’adapterai pour y aller en douceur.

J’envisage ma future pratique comme un accord passé entre le client et moi, afin de voir ensemble le but à atteindre, et de se mettre d’accord sur la façon d’y arriver. On voit ensemble ce qui parait au départ plus facile à mettre en place, et ce qui va demander plus de temps!!!

Le mot d’ordre pour moi c’est “ensemble”! Je ne me considère pas comme détenir la vérité absolue, loin de là. Je ne compte pas me positionner comme celle qui dit ce qu’il faut faire, mais plutôt comme quelqu’un qui a des connaissances et qui va d’un commun accord proposer étapes par étapes des choses à mettre en place.

Comme m’a fait remarquer un jour quelqu’un que j’apprécie beaucoup : Nous avons tendance à prendre soin de notre maison, alors que nous pouvons potentiellement déménager au cours de notre vie, mais nous prenons bien plus rarement soin de notre corps, alors que dans cette vie là nous sommes amener à cohabiter jusqu’à la fin!

maison, soin

Je vous laisse méditer là dessus…

Leave a Reply